Ma chambre froide

Ma chambre froide est ce que l’on pourrait qualifier de fable sociale.

Un patron fier de sa réussite est soudainement condamné par la maladie. Détestant sa famille plus que tout, ce dernier décide de léguer ses entreprises aux employés de ce qu’il nomme sa première « création » : une épicerie. En échange de quoi ils devront honorer ce geste chaque année en sa mémoire. Estelle, une employée exploitée par ses collègues, est chargée de cette tâche. Victime consentante ou personnage au cœur de la tourmente, elle devient le point d’orgue de cette histoire où très rapidement le manège de la vie va se mettre en branle décrivant des cercles autour de cette zone d’ombre de l’humain où finalement tout n’est peut-être qu’une « vaste illusion ».

« Le théâtre est un lieu possible d’interrogation et d’expérience de l’humain » … « puisque ce lieu est un lieu de simulacre. »

Distribution